samedi 4 mai 2013

Chronique #2: Antigone, Jean Anouilh

Antigone: 

de Jean Anouilh

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Editeur: La Table Ronde
Date de parution: 2008
Genre: Théâtre
Nombre de pages: 123


Résumé: " L' Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre."
Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.
Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort.
Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone.

 Ma note: 15/20

Mon avis: C'est un livre que j'ai du lire dans le cadre scolaire, mais les livres pour le collège je ne les lis que si il y a un questionnaire dessus, comme il n'y avait pas de questionnaire je ne l'ai pas lu, en cours on a travaillé sur quelques passages, et j'ai tout de suite adorée alors je me suis lancée dans sa lecture. C'est un livre vraiment court, j'ai du le lire en une heure et demi. Antigone a un caractère rebelle et n'hésite pas une seconde à aller enterrer le corps de son frère, même sachant que son oncle punissait de peine de mort celui qui le ferait. Après l'avoir recouvert la première fois, lorsque le roi s'en rend compte, il fait redoubler les patrouilles autour du corps du frère d'Antigone. Mais Antigone revient quand même une deuxième fois, recouvrir le corps. Elle est très têtue et tient tête au roi. C'est une oeuvre que je trouve très émouvante.

2 commentaires:

  1. Il est très court en effet, à lire. Je l'ai apprécié également.

    RépondreSupprimer